Beyblade : quelques indices pour identifier les contrefaçons

Comme je l’indiquais dans mon précédent article sur les Beyblade, l’acheteur qui souhaite se fournir sur eBay, soit pour payer moins cher, soit pour se procurer des modèles encore inédits en France, doit se méfier des fausses Beyblade.

Evidemment, une contrefaçon jusqu’au-boutiste qui reproduit même l’emballage et la marque sera très difficile à déceler dans une annonce eBay. Mais la plupart des vendeurs ne font pas cet effort, probablement parce qu’il est légalement beaucoup plus risqué. En revanche, certains ne se gênent pas pour vendre des toupies présentées comme des Beyblade, avec d’ailleurs les noms des modèles officiels, mais sans qu’il ne s’agisse de produits officiels. En parcourant les annonces sur eBay, j’ai remarqué qu’on distinguait 2 types d’annonces : celles qui insistent sur l’authenticité du produit et sur la marque, et celles qui mentionnent juste « Beyblade », et mentent par omission en ne précisant pas qu’il s’agit de produits non officiels.

Takara-Tomy et Hasbro : les marques à rechercher

A la base, la licence Beyblade est une création du fabriquant de jouets japonais Takara-Tomy. En Europe et aux Etats-Unis, la distribution est assurée par Hasbro. En Corée du sud, la distribution est assurée par Sono-Kong.

Toutes les toupies officielles Beyblade distribuées en Asie portent le logo Takara-Tomy sur l’emballage. Les éditions coréennes comportent en plus le logo Sono-Kong, mais celui-ci n’est jamais seul.

Toutes les toupies Beyblade distribuées en Europe et aux Etats-Unis portent le logo Hasbro. Hasbro utilise en plus un petit hologramme, présent sur les emballages des toupies vendues en Europe (je ne sais s’il est aussi présent sur les versions américaines).

Conclusion : si vous voyez une boîte de Beyblade qui ne porte ni le logo Hasbro, ni le logo Takara-Tomy, c’est une copie.

[br]

Galaxy Pegasus : emballage européen et emballage coréen

Toupie européenne : Logo Hasbro et hologramme Beyblade

Toupie coréenne : Logos Takara Tomy et Sono Kong

Attention au logo ou à la dénomination Beyblade

Oui, c'est écrit Beyblade Metal Fusion. Non, ce n'est pas une vraie Beyblade.

Les copieurs osent difficilement reprendre les logos Hasbro ou Takara-Tomy, par contre le logo Beyblade Metal Fight est allègrement repris sur des emballages de contrefaçons, dans les annonces eBay ou sur des sites de vente. On trouve ainsi des toupies avec le logo Beyblade sur l’emballage, mais produites par les marques AA, High Point, KL, Super Gyro… Des marques qui n’ont absolument rien à voir avec Takara-Tomy. Il ne faut donc pas se satisfaire du logo Beyblade : le logo de la marque est un indice plus fiable.

De même, la présence des personnages du dessin animé Beyblade n’est pas un indice fiable, les personnages apparaissant souvent sur des contrefaçons.

Enfin, je passe rapidement sur les copies grossières, qui ne cherchent même pas à imiter le nom, et inventent des marques comme Rapidity ou Speed Tornado (souvent avec des logos inspirés du logo Beyblade, histoire de pouvoir quand même tromper une ou deux grands-mères).

Le Wikia Beyblade contient de nombreux exemples de copies de Beyblade.

Conclusion

Dans les annonces eBay, pensez à vérifier que les marques (Hasbro pour une toupie US ou Europe / Takara-Tomy pour une toupie japonaise / Takara-Tomy + Sono Kong pour une toupie sud-coréenne) sont bien mentionnées dans le texte et sur les images. Si c’est le cas et que vous recevez une toupie sans marque, vous pourrez vous plaindre pour non conformité entre l’article et l’annonce. Cherchez les annonces avec des photos des emballages, et vérifiez qu’ils comportent les logos.

Évidemment, éviter les toupies sans emballage, puisque l’emballage est le meilleur indice pour vérifier l’authenticité. Enfin, des prix bas sont possibles (surtout avec les imports coréens), aux alentours de 6, 7 ou 8€ pour les meilleures offres ; par contre des prix ridiculement bas (du genre 2 toupies pour 9 euros, avec frais de port offerts) sont suspects et souvent synonymes de faux, donc attention aux fausses bonnes affaires.

2 réponses

  1. Monsieur Saucisse dit :

    A quand la suite des articles !?!

    On en peut plus d’attendre ! 🙂

    Et puis surtout, c’est bientôt l’anniversaire de mon fils, alors je veux lui acheter le top des toupies 😉

    • Stéfan dit :

      Honte à moi et à ma publicité mensongère. En réalité je ne connais pas encore suffisamment les Beyblade pour prétendre à un classement. Par contre ce que j’ai constater sur les 3 modèles que j’ai testés (Galaxy Pegasus, Basalt Horogium et Aries), c’est que Basalt Horogium écrase la concurrence, et de loin. Son anneau est beaucoup plus massif que la plupart des autres modèles, ce qui lui donne une très forte inertie. Sur une arène qui serait parfaitement plate et lisse, donc avec pratiquement aucune chance de choc entre les toupies, elle perdrait car étant plus lourde, elle s’arrêterait de tourner avant des modèles plus légers. Mais comme les arènes sont en réalité incurvées vers le centre pour amener les toupies à s’entrechoquer, Basalt Horogium freine les autres toupies beaucoup plus rapidement qu’elles ne peuvent la freiner.

      Il est même possible d’obtenir 2 ou 3 victoires consécutives sans la relancer…

      Personnellement je trouve en plus que son design est très chouette ; elle est entièrement gris/argent, avec un cadran représentant une horloge (http://cdn3.iofferphoto.com/img3/item/195/347/308/tomy-metal-fight-beyblade-bb-104-basalt-horogium-145wd-ed7e2.jpg)

      Bref, si aujourd’hui, malgré mes maigres connaissances, on me demandait de conseiller un modèle de Beyblade, je pencherais pour Basalt Horogium. Seul problème : elle n’est pas encore dispo en France, il faut donc passer par la case importation. Ceci dit, c’est encore mieux pour faire des jaloux parmi les copains qui se procurent uniquement en France…

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.