Les jeux disparus #1 : Seigneurs de Guerre (MB, 1992)

Vous aimerez peut être aussi...

5 Réponses

  1. Ménard dit :

    Bonjour et d’abord félicitations pour ces pages, la qualité d’écriture et l’humour, je découvre juste et c’est vraiment un bonheur à lire !

    Je comprends la détresse du père (le mien s’appelle Arsène et a 5 ans car – (attention ça va remuer le couteau dans la plaie mais pas que –
    1-J’ai retrouvé mon vieux Seigneur de guerre il y a deux semaines et effectivement c’est parfait pour cet âge. Il adore et c’est étonnant comme ça comprend vite ces petites bêtes-là… Le top c’est aussi que vu l’énorme part de hasard (dés), il a quasiment autant de chances que moi de gagner et a évidemment dézingué l’armée de son père avec visiblement beaucoup de plaisir.
    2- Je comprends ce que vous ressentez car moi meme je me flagelle chaque jour de ne plus avoir mon Hero Quest (prêté à une asso il y a 20 ans et disparu) et je suis sur qu’Arsène adorerait aussi.
    3- Je viens de tomber sur une annonce seigneur de guerre (ET NOOOON je ne suis pas le vendeur !!!! ) à 35 euros sur le bon coin et peut être que ça peut soulager votre conscience d’en racheter un. http://www.leboncoin.fr/jeux_jouets/275486155.htm?ca=18_s

    Tout ça pour dire que vous avez mille fois raisons. Il ne faut pas se fier au « 9 ans et + » indiqué sur la boîte. A 5 ans ce jeu fonctionne très bien et apprend parfaitement les bases. Et encore bravo pour ce site. Codialement. BM

    • Stéfan dit :

      Merci pour votre commentaire !

      Pour info, depuis la publication de l’article, j’ai réussi à me procurer un exemplaire de Seigneurs de guerre (sur ebay, en état quasi neuf, la plupart des éléments étaient encore sous emballage, et les figurines sur les grappes !). Le jeu est effectivement très accessible, E. (6 ans) a gagné la 1ère partie contre moi ! C’est à la fois très bien pour jouer avec des enfants (qui ont leurs chances autant que les adultes), mais traduit en même temps le fait que le jeu est finalement beaucoup basé sur le hasard et peu sur la stratégie. Ca reste cependant une très bonne initiation, avant de passer à Warhammer ou autres ! (je me suis offert Dread Fleet pour noël, j’espère pouvoir y jouer bientôt avec E. – mais bon je pense que c’est d’un autre niveau que Seigneurs de Guerre ou même Hero Quest).

      Hero Quest est à mon avis beaucoup plus intéressant que Seigneurs de Guerre, et ayant maintenant à nouveau les 2 jeux en ma possession et ayant rejoué aux 2, je comprends mieux pourquoi j’avais revendu Seigneurs de Guerre mais pas Hero Quest. Par contre c’est un peu plus compliqué que Seigneurs de Guerre, et beaucoup moins basé sur le seul hasard : si on joue mal, on a de fortes chances de perdre, surtout quand on avance dans le livre de quêtes et que la difficulté augmente. Inconvénient par rapport à Seigneurs de Guerre : pas très intéressant pour jouer seulement à 2.

      Enfin, concernant l’indication d’âge : je pense que dans l’esprit des concepteurs, l’âge indiqué est à comprendre comme « dans l’hypothèse où l’enfant joue seul et n’a pas d’adulte à ses côtés pour lui expliquer le jeu ». Dans ces conditions, les âges indiqués semblent cohérents. Par contre si l’enfant fait au moins ses premières parties avec un adulte, on peut en général facilement retirer 3-4 ans à l’âge indiqué (pour les jeux estampillés 9+ ou davantage).

  2. olisimus dit :

    Bonjour, pour diminuer le hasard et augmenter l’aspect stratégique du jeu, Casus Belli avait sortit des règles qui étaient simples et efficaces.j’y ai rejouer il y a quelques années avec mon filleul, alors âgé de 10 ans et la petite campagne avait été bien cool. Bonus/malus selon le côté attaque, on sépare les cartes entre chaos et empire, chacun sa pioche avec les cartes de son camp. Cinq cartes en main et chacun a son tour on joue une carte donc un peu plus de possibilités.

    • Stéfan dit :

      Très intéressant. Aurais tu un scan ou une transcription complète de ces règles alternatives ? Mes enfants y jouent de temps en temps, mais le gameplay un peu trop en roue libre finit par lasser…

  3. olisimus dit :

    Bonjour, non je n’ai plus l’article, malheureusement, mais il était parut dans le Casus n° 72. En fouillant sur la toile il doit avoir moyen de le retrouver j’imagine. Sinon mon souvenir est ; séparer le paquet en deux, 5 garde en main, la zone pour les armes de tirs c’est devant eux avec un angle à 180°, la position sur l’hexagone est importante après avoir bougé il faut orienter le devant de la plaque en parallèle avec un coté de l’hexagone. Si tu ne fait pas de mvt tu peux qd même réorienter la figurine si sa carte est jouée( même en combat). Lorsque les adversaires sont en face à face les dés d’attaque et de défense compte pour les deux joueurs( si en me défendant je fais un crâne, celui-ci fait un dégât chez mon assaillant, sauf si il à un bouclier). Sur les 4 hexagones de coté le défenseur peut seulement se défendre et sur l’hexagone de l’arrière le défenseur ne peut rien lancer. Voilà je pense que je n’ai rien oublié.

Réagir à cet article