Hot Wheels Wall Tracks : double bonne idée

Note : ce test a été réalisé à partir d’un pack de démarrage Hot Wheels Wall Tracks qui m’a été fourni par Mattel pour que je le teste, mais j’écris quand même ce que je veux.

Hot Wheels Wall Tracks est la dernière trouvaille de Mattel pour renouveler la gamme des circuits Hot Wheels. L’idée: un circuit Hot Wheels qui se fixe au mur. Ca parait simple, mais le concept est doublement astucieux. Premier avantage (qui intéresse surtout les parents) : le circuit ne prend pratiquement pas de place dans la chambre, donc pas la peine de demander qu’il soit rangé. Il peut rester fixé au mur indéfiniment. Deuxième avantage, plus ludique : le circuit étant organisé verticalement et non horizontalement comme un circuit classique, la propulsion des voitures est assurée par cette bonne vieille gravité. Pas besoin de lanceurs ni de voitures à friction, les voitures descendent toutes seules.

Installation : ça marche

Ma principale interrogation quand j’ai vu les Wall Tracks débarquer dans les catalogues de noël, c’était « ça a l’air sympa, mais comment ça se fixe aux murs sans les endommager tout en étant assez solidement fixé pour ne pas tomber toutes les 5 minutes ? ».

Fixation Hot Wheels Wall Tracks

La réponse tient en un chiffre et une lettre. 3M. 3M, inventeur du scotch et des post-it, fournit à Hot Wheels un système d’adhésifs double-face, une face à coller au support du circuit, et une face pour fixer au mur. Il suffit d’appuyer quelques secondes pour que le support soit solidement fixé.

Ca tient bien, mais ce n’est pas non plus irréversible : sous le support, l’adhésif laisse dépasser une petite languette, sur laquelle il suffit de tirer pour décoller l’adhésif du mur (voir photo plus bas). J’ai testé sur un mur peint, aucun problème : tenue parfaite, et détachement sans trace, ni reste de colle, ni dégâts sur la peinture. En revanche je n’ai pas testé sur de la tapisserie.

Mise en place des fixations à l'aide de la notice

Le positionnement des fixations sur le mur se fait à l’aide de la notice de montage elle-même : fixée temporairement au mur, elle indique les emplacements et positions des supports. Il suffit de placer les 6 supports, de retirer la notice, et voilà, y a plus qu’à accrocher les éléments du circuit sur les fixations, ce qui se fait on ne plus simplement. La notice indique un temps de montage de 20 minutes. En réalité, on a fait toute l’installation en une dizaine de minutes.

L’espacement entre les deux lignes verticales de fixations est d’environ 40 centimètres, mais une fois le circuit assemblé, le pack de démarrage Wall Tracks nécessite très exactement une surface de mur de 115 centimètres en hauteur sur 98 centimètres en largeur, ce qui permet de faire tenir tous les éléments, à l’exception de la rampe de sortie qui mesure environ 1 mètre de long et qui peut être placée soit le long du mur (comme le reste du circuit), soit perpendiculairement. Dans notre cas, cette rampe est finalement le seul élément qu’il faudra ranger de temps en temps.

 

Eléments du circuit accrochés sur le support

Pour retirer une fixation, on tire sur la languette de l'adhésif

[br]

Personnalisation et extensions

L’espacement entre 2 fixations consécutives est toujours le même, ce qui permet d’interchanger les différents éléments du circuit pour créer des circuits personnalisés. Le kit de démarrage contient une piste de lancement (avec un starting-block), un looping (avec un système d’accélérateur à élastique), un pont avec 3 petits ponts-levis qui s’abaissent quand la voiture passe dessus, une grande rampe droite, 2 virages (dont un avec aiguillage), 6 fixations, 12 adhésifs et une voiture. J’espère que je n’oublie rien.

[br]

Contenu du kit de démarrage Hot Wheels Wall Tracks, avant assemblage

[br]

Contenu du kit de démarrage, après montage. Tous les éléments sont en place. Poster de Bender non inclus.

Bien entendu, il existe des packs d’extension qui permettent d’agrandir le circuit, tous avec des noms dignes de montagnes russes  : « Downhill Slope Hit & Go », « Daredevil Curve », « Drift Rally Spinout »… Chaque pack contient 2 éléments « droits » et un demi-tour, chacun de ces 3 éléments ayant son propre super-pouvoir (pont à bascule, demi-tour par double inversion, etc.)

Je ne sais pas exactement si l’extension se fait uniquement à l’horizontale (= sur les côtés), ou si on peut ajouter des étages au dessous (mais y a pas beaucoup de place) et au dessus (mais ça peut devenir difficile d’accès pour des enfants) du circuit de départ. En revanche j’ai vu que l’extension pouvait se faire dans des angles (voir photo plus bas) : le circuit de base est sur un mur, et un virage à 90° permet de passer au mur voisin sur lequel se trouve la suite du circuit. Bon alors évidemment, pour faire ce genre de montage de fou furieux, il faut calculer son coup dès le départ, pour que les fixations soient placées exactement à la bonne distance du coin. Et il faut aussi suffisamment de surface libre sur les murs (d’ailleurs dans la chambre d’E. (6 ans), il n’y avait qu’un seul et unique emplacement possible pour installer le pack de démarrage, le reste étant déjà occupé par des meubles, radiateur, placards muraux, etc.).

[br]

Downhill Slope Hit & Go : une extension Wall Tracks

[br]

Un circuit de fou furieux consitué du pack de base et d'extensions

Points faibles

Bon, il y a quand même quelques petits défauts :

  • Toutes les voitures Hot Wheels ne sont pas compatibles, certaines se bloquent à certains passages, en particulier dans le looping. Je suppose que c’est le même problème avec tous les circuits Hot Wheels. Les voitures fines (en hauteur et en largeur) fonctionnent mieux.
  • Quand on retire un support en tirant sur la languette, l’adhésif ne peut pas être réutilisé. 12 adhésifs sont fournis dans la boîte, soit seulement 6 de rechange. Quand le stock est épuisé, comment on renouvelle ? Je n’ai pas vu d’adhésifs seuls en vente dans les magasins de jouets, et aucune info à ce sujet sur le site de Hot Wheels. Peut-être plus tard ?
  • La rubrique Wall Tracks sur le site internet Hot Wheels est très peu fournie. Aucun descriptif du contenu du starter pack et aucune information sur les packs d’extension (dont j’ai découvert l’existence par hasard au rayon jouets de Leclerc)… C’est dommage.

Bon alors c’est bien ou pas ?

Oui c’est bien. C’est même très bien.

L’idée de départ est excellente : enfin des jouets qui n’occupent pratiquement aucune surface au sol.

Le système de fixation est à la hauteur, le montage est très simple, ça fonctionne sans piles par la seule force de la gravité (et parfois 1 ou 2 élastiques), pas de problème de fonctionnement (hors incompatibilité de certaines voitures).

E. (6 ans) s’amuse bien avec, de même qu’U. (22 mois) qui préfère (évidemment) les Hot Wheels de son frère à ses Vroom Planet pour bébé. Le circuit est sur le mur d’E. (6 ans) depuis plus d’une semaine, sans que ça n’empêche de passer l’aspirateur (ou d’étaler d’autres jouets partout dans la chambre).

Personnellement je trouve l’idée de ces Wall Tracks bien plus intéressante que les circuits Hot Wheels avec des gros éléments de décor genre dinosaures et compagnie, qui en mettent plein la vue, mais qui sont à mon avis moins amusants dans la durée. Les éléments qui constituent les circuits Wall Tracks sont finalement assez simples (des ponts, des virages, des boucles, des montées et descentes…), mais l’intérêt est ailleurs.

« Combien ça coûte ? » (Jean-Pierre Pernault)

Le pack de démarrage est vendu environ 30€ (évidemment, ça dépend des magasins, certains n’hésitent pas à le proposer à 45 ou 50€, comme Fnac.com…). Je ne connais pas le prix des extensions, car manque de chance l’étiquette de prix n’était pas à sa place dans le rayon du seul magasin où j’ai vu ces packs. Sur Fnac.com, chaque extension est à 27€90, soit environ la moitié du pack de démarrage. Je suppose donc que les extensions sont normalement à 15-20€. Je mettrai l’article à jour si je trouve une réponse fiable.

La pub Hot Wheels Wall Tracks

5 réponses

  1. Stéfan dit :

    Sinon y a le jeu d’échec vertical qui s’accroche au mur, sur le même principe (mais sans voitures ni loopings).

  2. fares dit :

    Jai acheté ce circuit a mon fils comme il aime le modifier les taquets jaunes se deboitent sans arret du boitier… ça tombe tt le temps usant a la fin ! Puis le scotch nous a detruit le mur jusqu’au platre ! Dernière tentative le coller voire clouter a une planche d’agglo je cherchais justement ou racheter le scotch special…

    • Stéfan dit :

      Je ne comprends pas très bien, normalement les parties jaunes ne bougent plus une fois fixées, pour modifier le circuit il suffit de retirer les morceaux du circuit qui sont posés sur les supports jaunes.

      Chez nous ça fait un an que c’est en place, le circuit a été retiré et remis plusieurs fois en place, sans problème.

      Je suppose que le type de revêtement mural joue sur la tenue des adhésifs.

  3. Farès dit :

    C’est bon circuits collés sur une grande planche en agglo, j’ai acheté du scotch ultra résistant double face spécial miroir en magasin de bricolage (en rouleau 7€ environ 4m de longueur)…jusque là ça tient, espérons que ça dure…

    En fait le mur est en plâtre + peinture la première fois que nous avons posé le circuit la peinture était sèche depuis 24 ou 48h peut être que le plâtre était encore imbibé ?
    Dans notre ancien appart il y avait du papier peint, là ce sont surtout les taquets de support (ou y’a le trou en croix) qui se déboîtent de leur boitier, là j’ai scotché aussi les taquets avec les supports.

    Mon petit a 5 ans il n’y va pas de main morte pour modifier ses pistes il doit les modifier 5 ou 6 fois a chaque fois qu’il joue… et le mur s’est abîmé car en tirant sur les scotch la partie apparente s’est déchirée pour 4 taquets du coup on était obligé de tirer sur le boitier jaune en arrachant une partie du mur !

    il a 3 circuits wall tracks dont un avec l’ascenseur en spirale qui pèse assez lourd car il nécessite 2 grosses piles + le poids des voitures…

    Ce que je trouve dommage de mon côté c’est que pour connecter 2 circuits, les schémas ne sont pas clairement indiqués, on ne nous indique pas bien l’espace nécessaire sur la droite et sur la gauche

    En tout cas je trouve l’idée de la planche très bien car on pourra customiser l’arrière plan (je cherche des idées), et déplacer la planche dans le jardin pour les beaux jours, c’est un autre père de famille qui avait donné ce conseil à mon mari au rayon jouet !

    Bonne continuation je vais continuer mon tour sur le site du coup !

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.