L’extension Karak Varn pour Hero Quest

[article recyclé et actualisé – publication initiale : juillet 2009]

Karak Varn est une extension pour le jeu Hero Quest autour du thème d’une ancienne cité des Nains envahie par les Orcs, et que les héros doivent traverser pour accomplir une mission. Le scénario est clairement inspiré de la traversée des Mines de la Moria dans le Seigneur des Anneaux.

Chronologiquement, Karak Varn se situe juste après les quêtes du jeu de base, avant celles de l’extension le Retour du Sorcier.

Texte introductif de Karak Varn

« Comme vous le savez, mes amis, l’Empereur est assiégé à Karak Varn. La forteresse est bien défendue, mais je crains que le temps ne nous fasse défaut. La garnison s’affaiblit faute de vivres, tandis que l’ennemi gagne en force de jur en jour. »

« Il nous est possible de leur porter aide. Le grand livre de Loretome m’a en effet révélé l’existence d’un passage secret depuis longtemps oublié. Votre tâche sera d’abord de le découvrir, puis de ramener l’Empereur en lieu sûr. Ce passage s’appelle le Pic de Grin, du nom du Nain qui le premier en fit la découverte. Grin était un solitaire qui consacra sa vie entière à la recherche d’un filon d’or. Il n’en trouva jamais aucun. En revanche, un jour qu’il prospectait, il découvrit un sentier qui courait en bordure d’un précipice. Poussant ses recherches, il se retrouva dans les bases cavernes de Karak Varn, au coeur des Montagnes du Bord du Monde, là-même où les Nains avaient établi leur grand retranchement. Afin de pouvoirs retrouver ce sentier, Grin fit le tracé d’une carte sur une tablette de pierre qu’il remit à Belorn, son Seigneur.  »

« Les Montagnes du Bord du Monde s’étendent le long de la limite orientale de l’Empire. Il y a des milliers d’années, les Nains y avaient élu domicile. Doués pour les techniques de construction, ils y bâtirent de vastes villes profondément incrustées dans la roche. Ces villes étaient reliées entre elles par des tunnels qui s’étiraient sur des kilomètres et des kilomètres sous les montagnes. Sur la face orientale de celles-ci, les Nains construisirent de puissantes forteresses pour se protéger des Terres Noires. La plus vaste de ces forteresses était alors Karak Varn. »

« Pendant de nombreuses années, les Nains vécurent en paix, car ni les Orcs ni les Lutins n’osaient leur chercher querelle après la terrible défaite qu’ils avaient essuyée à la Butte Rocheuse de Keloth. Cependant, durant ces temps de paix, les Nains laissèrent leurs forteresses se délabrer. Les garnisons s’amoindrirent et les gardes perdirent de leur vigilance. C’est le moment que choisit Morcar pour intervenir. Jouant de patience, il avait passé des années à lever une nouvelle armée d’Orcs et de Lutins. L’offensive ne s’accompagna d’aucun avertissement. Les Nains luttèrent avec vaillance, mais l’ennemi les surpassait en nombre et parvint progressivement à les refouler au sein des montagnes. Les villes tombèrent l’une après l’autre. Seule Karak Varn résista. »

« Il vous faudra traverser les galeries de Belorn qui sont d’anciens passages profondément enfouis sous les Montagnes du Bord du Monde. Ces galeries ne sont plus que ruines, aujourd’hui. Elles ont été dépouillées des richesses qui autrefois en ornementaient les passages et les chambres. Seuls les Orcs et les Lutins y résident désormais. Vous devrez leur faire payer très cher cette intrusion. »

« Même Loretome ne peut indiquer avec précision où se trouve le passage secret. Pour le situer et atteindre Karak Varn, il vous faudra trouver la carte de Grin dont les quatres morceaux sont dispersés dans ces galeries. Vous ne pouvez vous permettre d’échouer, car notre cause s’en trouverait à jamais compromise. Je vous mènerai jusqu’à la Grande Porte. Au-delà, vous serez seuls. Préparez-vous, car nous partons demain à l’aube. »

Contenu de l’extension

Figurines :

  • 8 Orcs
  • 6 Lutins
  • 3 Fimirs

Eléments cartonnés :

  • 1 porte en fer
  • 1 porte en bois
  • 4 escaliers courts
  • 2 escaliers longs
  • 1 falaise
  • 1 boulet de pierre géant
  • 2 portes secrètes
  • 2 oubliettes
  • 12 éboulis
  • 1 forge
  • 1 nuage du Chaos
  • 1 carte en 4 morceaux

Un livre de quête contenant 10 nouvelles quêtes :

  • La Grande Porte
  • Les Galeries des Guerriers
  • Le Passage en Spirale
  • La Forge des Nains
  • La Salle des Rois Nains
  • La Grande Citadelle
  • Le Passage Oriental
  • La Mine de Berlorn
  • La Porte Orientale
  • Le Pic de Grin

Comment se procurer Karak Varn aujourd’hui ?

D’occasion en France, par exemple sur eBay, 2xmoinscher, PriceMinister.

Attention: vérifiez bien dans les annonces que l’extension est complète. Certaines personnes ne vendent que certains éléments. Les éléments manquants peuvent parfois être remplacés (voir « Plan B – Se reconstituer une extension Karak Varn » ci-après).

Les prix ont tendance à augmenter au fur et à mesure que le temps passe, ce qui est logique puisque les exemplaires inutilisés se font de plus en plus rares, et une fois qu’un amateur d’Hero Quest en a un entre les mains, il est peu probable qu’il le revende.

Personnellement au delà de 50€ je trouve que c’est trop cher. Mais bon après c’est la loi de l’offre et de la demande qui fixe les prix…

D’occasion à l’étranger

Le niveau d’offre et demande diffère suivant les pays, donc sur eBay notamment il ne faut pas hésiter à regarder les offres dans d’autres pays, disponibles pour une livraison en France. Les frais de port seront probablement plus élevés, mais le coût total pourra parfois rester inférieur à un achat auprès d’un vendeur français. Le livre de quêtes en français pourra facilement être récupéré sur internet (voir lien ci-après).

Attention, le nom de l’extension varie suivant les pays. Voici les titres de Karak Varn dans les différents pays où l’extension est sortie : Kellar’s Keep (US, UK) ; Karak Varn (Allemagne, France) ; La Torre de Kellar (Espagne) ; La Rocca di Kellar (Italie) ; Kellar’s Kerkers (Pays-Bas).

Plan B : se reconstituer une extension Karak Varn

La technique est identique à celle dont j’ai déjà parlé pour les extension inédites. Il s’agit de récupérer tout le contenu imprimable sur internet (quêtes, jetons, cartes…) et de l’imprimer et le préparer avec soin. Pour les figurines, à moins d’en trouver quelques unes sur eBay correspondant aux besoins de l’extension (ça arrive), on peut se rabattre sur le catalogue Warhammer.

Obtenir les éléments imprimables

L’excellent site Ye Olde Inn propose des scans de l’ensemble des éléments des extensions Hero Quest en téléchargement, dans différentes langues, et de très bonne qualité générale.

Quelques conseils pour la réalisation des éléments cartonnés : [à compléter lorsque j’aurais moi-même expérimenté pour la reconstitution de l’extension Against the Ogre Horde] A priori je dirai qu’à défaut d’avoir une imprimante permettant d’imprimer directement sur du carton assez épais, une solution peut être d’imprimer la planche sur du papier autocollant (attention à l’échelle, faire éventuellement un essai sur une feuille ordinaire avant…) puis de coller cette feuille sur une plaque cartonnée, et ensuite découper proprement tous les éléments au cutter et à la règle.

Acheter des figurines Warhammer

Cette solution présente des inconvénients :

  • le coût assez élevé des figurines Warhammer, et l’impossibilité d’acheter les figurines plastique à l’unité ou en très petite quantité (lots de 10 ou 20 figurines en général)
  • la différence de style entre les figurines Warhammer actuelles et le style des figurines Hero Quest ; les figurines Warhammer ont un design plus agressif, plus dynamique et plus détaillé que les figurines Hero Quest, donc visuellement elles ressortiront du reste du jeu. Elles ont également un équipement plus guerrier (éléments d’armures, boucliers, casques…).

Elle présente aussi des avantages :

  • les figurines Warhammer ont un look plutôt sympa et sont différentes les unes des autres, ce qui supprime l’effet « guerre des clones » qu’on a avec les figurines originales
  • les figurines Warhammer sont faciles à trouver (boutiques Games Workshop, commande en ligne, certaines boutiques de jeux de sociétés ou de modélisme, etc.)
  • si vous avez également l’intention de remplacer des figurines du jeu de base (manquantes, cassées ou simplement parce que vous préférez le look Warhammer), les lots de 10 ou 20 figurines à 25-30€ peuvent être intéressants.


Les 8 Orcs de Karak Varn peuvent être remplacés par des Orques Warhammer vendus par 4 (7€50 – photo ci-dessus) ou éventuellement par le régiment de 19 guerriers Orques (30€), qui permet du coup de remplacer toutes les figurines Orcs y compris celles du jeu de base.


Les Lutins de Karak Varn peuvent être remplacés par des Gobelins Warhammer. Malheureusement, contrairement aux Orcs ils ne sont pas vendus par petits lots de 4 figurines, il faut soit acheter un régiment de 20 Gobelins ou Gobelins de la nuit (30€, mais permet également de remplacer tous les gobelins du jeu de base), soit acheter quelques unités spéciales vendues seules (exemples : héros Gobelin de la nuit ; chef Gobelin), plus chères car en métal (aux alentours de 10€ en moyenne). Une solution alternative peut être d’utiliser des trappeurs Gnoblars issus des armées Ogres de Warhammer. Leur taille est comparable à celle des lutins/gobelins, et ils sont vendus par 4 ou 7 (respectivement 12€50 et 20€, pour des figurines en métal).


Pour les Fimirs c’est plus compliqué, car cette race de monstre n’existe pas dans Warhammer. Une solution peut être de les remplacer par des Orcs plus puissants que les Orcs de base, par exemple les Orcs noirs (22€50 les 10 figurines – ici encore cela permet de remplacer tous les Fimirs du jeu de base et de l’extension). Il existe également des Trolls, mais ils risquent d’avoir l’air trop puissants par rapport à un Fimir, qui est normalement moins imposant qu’un Guerrier du Chaos ou une Gargouille.

Note : on peut trouver sur eBay des figurines neuves moins chères qu’en magasin, et parfois des lots incomplets mais dont la quantité est suffisante pour remplacer des figurines Hero Quest.

Sources des illustrations de cet article :
Hero Quest Baker
– Games Workshop
– Ma réserve personnelle

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.