WisePet, la peluche à tablettes et smartphones

Vous êtes un marchand ou fabriquant de jouets ou de bidules électroniques pour enfants. Noël approche, vous savez que les tablettes numériques vont encore se vendre comme des petits pains. Vous voulez votre part du gâteau aux millions de dollars, y a pas de raison. Oui mais comment faire puisque vous vendez des trucs pour enfants ?

Solution 1 : la solution « imagination zéro ». Vous prenez une tablette générique aux caractéristiques techniques comparables à une tablette no-name à 50$, vous ajoutez du caoutchouc fluo tout autour, vous pré-installez un logiciel de contrôle parental, et vous vendez ça au rayon jouets pour 2-3 la valeur technique réelle. C’est ce que proposent par exemple Toys’R’Us ou Oregon Scientific.

Solution 2 : la solution « ah ouais ça c’est une bonne idée ». Plutôt que d’amener les clients potentiels à acheter une tablette qui sera plus rapidement dépassée que ses contemporaines de même prix mais non estampillée « tablette spéciale enfants », vous les laissez tranquilles et vous cherchez comment adapter une tablette standard à une utilisation par des enfants. Et c’est ainsi que surgit WisePet, concept imaginé par Seebo, une micro société américaine dont c’est apparemment la première création. WisePet, c’est une sorte de peluche à l’intérieur de laquelle on glisse un smartphone ou une tablette. La bouche de la bestiole est en plastique transparent, c’est par ici qu’on voit (et touche) l’écran. L’appareil est ainsi protégé des chocs, a un look sympa pour des enfants, et peut être utilisé en mode « bouche » (via une application à installer), qui permet d’afficher la bouche de la créature sur l’écran. Et hop, ça fait une peluche qui parle. Vidéo de présentatin ci-dessous. En France, WisePet sera apparemment distribué par Micro Application (je déteste le nom de cet éditeur, il faudrait que quelqu’un fasse quelque chose). Anecdote : le concept WisePet a été lancé sur Kickstarter, le site de financement collaboratif qui sur un principe comparable à My Major Company permet aux internautes de se cotiser pour permettre le développement de quelque chose. A la différence de My Major Company, Kickstarter ne génère pas des disques de Grégoire, mais des trucs cools comme WisePet, un jeu de société avec des zombis (créé par des Français, d’ailleurs) ou encore un jeu vidéo en point’n’click old-school par les créateurs de Monkey Island.

Stéfan

Un jour où je ne savais pas quoi faire, j'ai créé ce site. Dans la vie je suis robot-ninja. Et à part ça, j'ai deux enfants, E. (9 ans) et U. (4 ans).

Hey ! Regardez ça !

Laisser un commentaire