Journée mondiale du jeu vidéo… Hier

Damned. J’apprends, le 26 novembre à 1h30 du matin, que le 25 novembre est la journée mondiale du jeu vidéo.

Bon, heureusement le hasard fait bien les choses : j’ai presque honoré cette journée, puisque j’ai publié un article sur les systèmes de classification, et avec E. (6 ans) on a passé une bonne heure et demie à inaugurer Rayman Origins, fraîchement sorti le jour même.

Avis rapide sur Rayman Origins, au passage (je détaillerai peut-être plus tard) : le jeu se joue très bien en coop avec un enfant qui n’est pas encore tout à fait habitué aux jeux de plate-formes (qui demandent une certaine adresse et une certaine précision dans les mouvements), grâce à un astucieux système de réanimation. Dès qu’un personnage “meurt”, il se transforme en bulle qui peut se déplacer partout (y compris à travers les obstacles et les ennemis). Il suffit alors de s’approcher d’un personnage encore vivant pour revenir à la vie. Ce n’est que quand tous les joueurs meurent en même temps que le niveau reprend au début. Il est clair que c’est un peu plus frustrant qu’un système à la Lego Star Wars où la seule et unique punition c’est de perdre des pièces. Mais ça fait justement une excellente transition pour passer de jeux dans lesquels l’échec n’est pratiquement pas sanctionné, vers des jeux un peu plus exigeants dans lesquels on pourra avoir un nombre de vies limitée, par exemple.

Voilà, à part cette astuce de gameplay que je trouve excellente pour jouer avec des joueurs débutants (enfants mais aussi adultes nuls en jeux vidéo, d’ailleurs), pas grand chose à ajouter pour l’instant. Le jeu semble bel et bien à la hauteur de ce qu’on a pu voir dans les vidéos de teasing puis dans la démo. Ca fait vraiment plaisir de voir un jeu de plate-forme traditionnelle, entièrement en 2D, sortir sur les consoles actuelles. Et graphiquement c’est tout simplement sublime (surtout en HD, je ne sais pas ce que ça donne sur Wii par contre).

Je précise au passage que mon appréciation du jeu n’est absolument pas biaisée par une nostalgie des anciens jeux Rayman, puisque c’est le 1er épisode auquel je joue et jusqu’à présent je n’avais jamais vraiment été attiré par le personnage.

A titre informatif, jeux-video.com a attribué un petit 19/20 à Rayman Origins.

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.