Rue Sésame sur Kinect : 15/20 par Xbox Gamer, 83% sur Metacritics

Le site d’infos Xbox Gamer vient de publier son test de Rue Sésame : Il était un monstre, sorti il y a 2 semaines sur Xbox 360 (exclusivement avec Kinect). C’est toujours un peu délicat, les tests de jeux destinés à de jeunes enfants, car les testeurs des magazines et sites de jeux vidéo n’ont pas forcément tous les compétences requises pour se mettre à la place d’un joueur de 5 ans. Xbox Gamer s’en sort bien.

Résumé du test

5, rue Sésame : Il était un monstre est une excellente surprise et s’en sort haut la main parmi les nombreuses adaptations destinées aux enfants. Le soft de Double Fine vise un public très jeune et tout est fait pour leur rendre l’aventure agréable : des monstres et décors sympathiques et colorés, une narration et des explications entièrement orales, une reconnaissance efficace sans être trop exigeante, des activités variées et amusantes ainsi que la possibilité de jouer à deux. Les parents passeront aussi un bon moment en compagnie de leurs enfants, surtout que ces derniers auront tendance à vouloir y jouer encore et encore pour profiter à nouveau de cet univers mignon et plein d’humour. Ces nombreuses qualités en font un incontournable pour les plus petits, qui ont enfin leur jeu vidéo ! Attention toutefois, la durée de vie de base est archi courte et le tarif appliqué (une quarantaine d’euros) reste un peu élevé par rapport au contenu. Note : 15/20.

Eurogamer arrive à peu près à la même conclusion, avec un très honnête 7/10 (lire le test d’Eurogamer). Globalement, le jeu est donc plutôt bien accueilli ; il atteint même un très bon 83% moyen sur Metacritics, site qui établit une note moyenne à partir des notes attribués par différents sites et magazines reconnus (le score de Sesame Street est basé sur 19 tests).

Avis perso suite à l’essai de la démo (disponible sur Xbox Live)

[amazon-product align=”right” alink=”B519BF”]B0054QICTG[/amazon-product]E. (6 ans) et U. (presque 2 ans) ont testé la démo, qui contient un mini-jeu dans lequel il faut reproduire les mouvements des personnages, et un autre qui est une sorte de Dance Central ultra-simplifié. Bien qu’il ne veuille pas l’avouer, E. (6 ans) a bien aimé. D’habitude il n’aime pas les jeux de danse (ou plutôt il ne veut pas danser, sauf quand ce n’est pas à lui de jouer) – dans Rue Sésame avec Elmo et Cookie Monster qui donnent les consignes, c’est plus difficile de ne pas se lancer. Par contre pour U. (presque 2 ans) c’est moins probant : il a bien essayé de bouger un peu devant l’écran, mais d’une part il ne comprend pas qu’il faut reproduire les mouvements, et d’autre part il n’est pas capable de respecter les règles de placement de Kinect (pas trop près de l’écran, tout ça). De toute façon je ne suis même pas sûr que Kinect soit capable de capter correctement une personne mesurant moins d’un mètre. Je pense que l’âge minimum pour commencer à profiter du jeu est aux alentours de 3-4 ans, et qu’il peut marcher jusqu’à 7-8 ans, même si le 7-8 ans n’avouera pas qu’il aime encore les personnages en peluche de Rue Sésame.

Démo par E. (6 ans) et U. (presque 2 ans)

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.