Playmobil 2012 : “Future Planet”, le retour de la science-fiction

Playmobil a récemment annoncé ses nouveautés pour 2012. Au programme, des trucs nuls (les sportifs, à cause de JO de Londres – sérieusement, qui a envie de jouer avec un Playmobil qui fait du cheval d’arçon ?), des compléments aux univers qui sont présents dans le catalogue à peu près chaque année (les pirates, la ferme…), et surtout la grosse nouveauté 2012 que je trouve excellente, la nouvelle gamme Future Planet.

Après les espions hi-tech de 2011, on a donc droit cette année à des bases spatiales, vaisseaux, exosquelettes mécaniques, véhicules d’exploration… Y a même une sorte de segway (le machin qui était sensé révolutionner les déplacements piétonniers, mais qui finalement ne sert qu’aux hommes-sandwichs des temps modernes qui nous distribuent des prospectus dans la rue). Comme dans la série espionnage de l’année dernière, on retrouve quelques gadgets électroniques intégrés (machins lumineux, télécommandes à infra-rouge, LED, et même un panneau photovoltaïque qui alimente la ventilation sur la base des rangers de l’espace).

Playmobil et la science-fiction : retrospective (on a vite fait le tour)

C’est assez rare que Playmobil s’aventure dans la science-fiction. Si on exclut les espions Top Agent et les chasseurs de dinosaures et qu’on se limite à la SF “spatiale”, la dernière tentative date d’il y a 10 ans, avec les Martiens. Je pense que ça a fait un bide, ce qui n’est pas complètement surprenant quand on voit le design des personnages et les couleurs qui font saigner les yeux. On voit bien que même les designers de chez Playmobil n’y croyaient pas du tout.

[br]

Playmobil Martiens - 2002

En 2000 avait aussi été tenté quelque chose qui ressemble pas mal, dans l’esprit, à la série Future Planet de 2012, avec des bases, vaisseaux et engins spatiaux. Le design était toutefois moins réussi, sans véritable personnalité, et la gamme moins complète.

[br]

Station Spatiale - 2000

Et avant 2000, c’est le trou noir pendant près de 20 ans : il remonter jusqu’au début des années 80 pour trouver la précédente série Playmobil dans le domaine de la science-fiction. Je suppose qu’à l’époque, l’idée était de tenter de surfer sur la déferlante mondiale Star Wars. En cas de doute sur cette théorie, regardez le look du robot de 1981, un clone de R2D2 avec simplement des bras en plus.

[br]

Station Spatiale - 1981 - Je me souviens avoir été en contact avec cette station spatiale à un moment dans les années 80, mais le souvenir est très flou. Par contre le design est excellent.

[br]

Astronaute et robot pas du tout copié sur R2D2 - 1981

[br]

Véhicule spatial - 1983 - Il y avait quelques autres engins du même style.

Liens et réclame

[amazon-product alink=”B519BF”]B004P5O8QI[/amazon-product] [amazon-product alink=”B519BF”]B004P5O8RC[/amazon-product] [amazon-product alink=”B519BF”]B004P5O8RW[/amazon-product]

3 réponses

  1. Loni dit :

    J’avais des potes qui avaient des personnages de la série de 80. La plastique était assez cheap, mais c’était quand même la classe.
    Avec le recul, les spationautes me font vachement penser à 2001, l’odyssée de l’espace.

    • Stéfan dit :

      Intéressant cette remarque sur le plastique qui était plus cheap à l’époque, car ce qu’on entend généralement dire c’est que les jouets étaient plus solides avant. Et effectivement, avec les Playmobil ce n’est pas le cas. Ce qui explique peut-être en partie le fait que la marque résiste au temps, comme Lego.

      Concernant le design de la station spatiale 80’s : si j’étais Playmobil, je sortirais une gamme “vintage” de réédition de quelques sets d’il y a 30 ans, avec le design non modifié (juste un plastique plus solide !).
      Perso j’achèterais volontiers cette station spatiale, avec laquelle je me souviens avoir été en contact 2 ou 3 fois quand j’étais petit, sans pouvoir me souvenir chez qui c’était.

      • Loni dit :

        Si je me rappelle bien, à l’époque le plastique des Playmobil était (ou semblait) moins épais, et les mains étaient moulées dans la même pièce que le bras.

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.