“Give-a-show”, les diaporamas d’avant la VHS

Les projecteurs Give-a-show. Je suis tombé sur ce truc par hasard, après m’être laissé embarqué dans une série de liens dont l’origine était un article sur une figurine de Starlion (des Cosmocats). Pratiquement rien à voir, donc. Il s’agit ici de projecteurs de diapositives, vendus avec des diapos tirées de films ou dessins animés. Visiblement, ces “Give-a-Show” (c’est le nom de l’objet) ont eu un certain succès dans les années 70-80, avant d’être envoyés aux oubliettes de l’histoire du home-entertainment par les magnétoscopes. J’ignorais jusqu’à l’existence de ces projecteurs, je ne sais pas si c’est parce que je suis né trop tard, ou parce que ces machins n’ont jamais réussi à débarquer en France sans échouer sur les impitoyables côtes de Normandie et leurs bunkers nazis. Sur un principe assez proche, j’ai par contre très bien connu les espèces de jumelles à diapos, dans lesquelles on insérait un disque contenant une série d’images.

Heureusement, par la magie d’internet, les Give-a-Show sortent des oubliettes et sont immortalisés par des enregistrements des diaporamas, publiés sur Youtube.

Voici deux diaporamas Star Wars (évidemment, l’intro animée et la musique sont rajoutés…). Vous pouvez en trouver plein d’autres sur le Give-a-Show Projector Blog, et un petit best-of de 10 ici. Alors évidemment, vu avec nos yeux de 2012 habitués au luxe de la HD et des films disponibles dans le commerce quelques mois après leur sortie ciné, ça fait un peu cheap (un tout petit peu). Mais j’imagine qu’à l’époque, quand il était pratiquement impossible de revoir les films en dehors des cinémas, ça devait être excellent de pouvoir se faire ces petites projections à la maison, vêtus de pyjamas Star Wars et entourés d’une superbe tapisserie orange et marron à gros motifs.

La guerre des étoiles (1978)

On notera que les scénaristes ont pris quelques libertés par rapport au film (Luke affronte Greedo au sabre-laser, Alderande n’est pas détruite…)

L’Empire contre-attaque (1980)

9 réponses

  1. Ça a quand même ‘achement plus de charme que le blu-ray !

    • Stéfan dit :

      C’est autre chose, en effet. Par contre pour celui de la Guerre des étoiles de 1978, j’ose à peine imaginer les réactions (suite aux libertés prises par rapport au scénario) de que ceux qui aujourd’hui hurlent au sacrilège quant George Lucas ajoute un “non” sur une scène de Dark Vador, modifie le clignement des paupières des Ewoks ou change l’ordre des tirs dans le duel Solo/Greedo …

  2. C’est comme partout, y’a toujours des fans inconditionnels un eu lourds. En tout cas personnellement, Star Wars je suis pas un fan à proprement parler mais j’aime beaucoup l’univers et l’ambiance qui est créée autour (design des vaisseaux, costumes et accessoires, produits dérivés tels que les jeux Lego).
    Ça me fait penser que j’ai du mal à mettre la main sur la première série de dessins animés qui était sortie il y’a une dizaine d’années…

  3. Nath dit :

    Pour répondre à une question, oui nous sommes nés trop tard…. Je connaissais, mais parce que mon père en avait un étant petit (né en 1958) avec des images de bonne nuit les petits, et qu’il l’avait conservé en grandissant. Maintenant, je pense que ça a disparu dans un des nombreux déménagements familiaux… Ou alors je le retrouverai un jour dans un carton perdu au fin fond d’un grenier….

  4. Choucroute dit :

    Moi ça me dérange toutes les modifications de George Lucas, notamment parce qu’il prend de plus en plus les spectateurs de ses films pour des abrutis et tue toute subtilité.

    Toutes les modifications grossières, hormis les effets numériques à la con (paupières d’ewoks, incrustation de bestioles en 3D etc… tout ça je m’en fous, même si des fois c’est super voyant et carrément moche), vont dans ce sens : il réécrit et rallonge tout le dialogue entre l’Empereur et Dark Vador dans l’Empire Contre-Attaque histoire de bien appuyer super lourdement sur les enjeux de la capture de Luke ; dans le même film, il rajoute un plan complètement débile et inutile pour bien expliquer que Dark Vador, il a pris sa navette pour retourner sur son vaisseau à partir de la cité dans les nuages et qu’il n’y est pas retourné à pied, dans le Retour du Jedi, il fait crier “Nooooon !” à Dark Vador pour bien montrer que si celui-ci balourde l’Empereur dans le vide c’est pas de joie, il met une scène foireuse avec Jabba dans Un Nouvel Espoir histoire qu’on comprenne bien que si Han Solo a sa tête mise à prix ça veut dire qu’il a sa tête mise à prix… C’est complètement inutile et ça gâche tout. On se retrouve autant pris par la main que dans un épisode de Joséphine Ange Gardien.

    En plus je suis même pas fan hardcore de Star Wars en cela que l’univers développé je m’en fous. Pour moi Star Wars (surtout les épisodes V et VI) c’est pas une histoire de vaisseaux spatiaux, c’est une construction tragique avec Dark Vador comme personnage central ; ça pourrait aussi bien se passer dans le japon médiéval ou au far west. Voir un mec qui n’a rien compris aux subtilités de scénar apportées par Lawrence Kasdan (parce que c’est pas possible que ce soit George Lucas qui ait fait ce boulot d’écriture des personnages) tout gâcher en le réécrivant ça me tue. C’est comme d’avoir un mec qui redessinerait des détails par dessus une peinture de Nicolas de Stael ; il n’a rien compris, on voit qu’il n’a rien compris et envers et contre tout il maintient le contraire.

    Vivement la prochaine étape où il flèchera dans toutes les scènes les éléments importants histoire qu’on ne passe pas à côté du sens qu’il faut donner à chaque scène !

    Qu’il massacre les épisodes I, II et III, ok, pas de souci, c’est son œuvre, la mise en scène et les dialogues super explicatifs sont merdiques de toute façon. Mais qu’il touche aux épisodes V et VI ça me fait mal au cul parce que c’est pas lui qui a fait le boulot de réal dessus, et que ça se ressent. Après, qu’on adore l’univers développé, cohérent et tout ça et qu’on se dise que c’est pas grave, ok. Mais en terme de direction d’acteurs et d’écriture de scénario, ce mec n’a absolument rien compris.

    Putain je suis à fond, là.

    • Stéfan dit :

      Ouh la oui t’es au taquet là.

      Pour résumer mon avis : je comprends qu’on puisse ne pas aimer les modifications apportées. Mais je persiste à penser que ce sont des détails et que ça ne change pas grand chose. Si en 1985 le retour du jedi était sorti avec Dark Vador qui crie “Nooooon” quand il se rebelle contre l’empereur, je doute que qui que ce soit se serait plaint de ce “Nooooon”. Quelqu’un qui voit aujourd’hui les films pour la première fois ne va pas se dire : “C’est nul, Dark Vador dit Nooooooon”, ou alors “C’est nul, Yan Solo parle avec Jabba dans le premier film”.

      Bon sinon si ça peut te rassurer, mais tu le sais déjà, Lucas a déclaré il y a pas très longtemps qu’il prenait sa retraite.

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.