Wii U : 30 novembre 2012 – 299,99€

Alors que tous les médias sont occupés à faire de la pub gratos pour Apple dont les produits concernent en réalité une toute petite minorité (les autres se contentant de regarder soit en trouvant ça cool, soit en essayant de comprendre d’où vient cette fascination pour des téléphones, soit en s’en foutant royalement), Nintendo a annoncé aujourd’hui la date de sortie européenne et le prix de la Wii U, qui succèdera donc à la Wii le 30 novembre prochain.

Si vous êtes déjà convaincu que c’est la console de la prochaine génération à acheter, vous pouvez précommander ci-contre sans plus attendre.

[amazon-product align=”right”]B0054XMGPK[/amazon-product][amazon-product align=”right”]B008CYATI4[/amazon-product]

Au cas où vous étiez dans de la carbonite depuis l’année dernière, voici le résumé des principales nouveautés de la Wii U :

  • elle est en HD
  • en plus des Wiimotes, une manette-écran tactile (genre 1/2 DS géante, ou iPad avec des boutons) permettra de jouer
  • Nintendo semble enfin s’ouvrir vraiment au online, avec le Nintendo Network

Au lancement de la Wii, pas mal d’éditeurs qui avaient lâché Nintendo à l’époque Gamecube pour se concentrer sur PS2 et Xbox ont été pris de vitesse et le line-up de jeux n’était pas vraiment à la hauteur. Nintendo n’a jamais vraiment réussi à rattraper le coup par la suite, et au final la Wii, pour des personnes recherchant autre chose que des party-games, des jeux de l’univers Nintendo ou du fitness, s’est avérée plutôt décevante. En ce qui me concerne j’ai laissé tombé la Wii pour me tourner vers la Xbox 360 en 2010, quand je me suis rendu compte que les rares jeux qui m’intéressaient encore n’exploitaient pas la Wiimote, et qu’il n’y avait donc aucun intérêt à rester sur Wii avec son online ultra-bridé et sa basse définition…

Je ne tiens pas de comptabilité de mes heures de jeux vidéo, mais j’ai clairement explosé mon compteur sur la période Xbox 360, par rapport à la période Wii (pourtant équivalentes en années : environ 3 ans de chaque). J’y ai trouvé beaucoup plus de jeux intéressants, tout simplement. Et même pour jouer avec E. (de ses 5 ans à ses 7 ans, donc).

Red Dead Redemption, le genre de jeux quasiment introuvable sur Wii

La Wii, avec son image de console familiale, n’est finalement vraiment familiale (dans le sens “la console de la famille”) que dans les familles où les parents ne jouent pas, ou peu. Car dans une famille où les parents veulent aussi des jeux pour eux, des Red Dead Redemption, Skyrim ou Mass Effect, la PS3 ou la Xbox 360 sont finalement beaucoup plus multi-générationnelles. Ironie du sort donc : la console qui devait être familiale a, au fil des 5 dernières années, glissé vers le statut de console pour enfants ou pour ultra-casual gamers.

La Wii U a pas mal d’atouts pour reprendre cette place de console familiale idéale. Premièrement, elle est en HD. Il y a 5-6 ans ce n’était pas vital, mais aujourd’hui on ne vend plus que des télés HD ; pour des enfants, la différence ne s’apprécie pas forcément, mais pour des adultes voir sur grand écran des jeux en définition standard, ça fait aujourd’hui un peu le même effet que quand on se remettait des VHS après 2-3 ans de DVD. Donc bon point pour re-séduire le public adulte perdu.

La nouvelle manette ouvre des tas de nouvelles possibilités en multijoueurs, notamment en coop. C’est un très bon point pour une console familiale.

Les éditeurs et Nintendo ont visiblement compris l’erreur de la Wii et prévoient donc des jeux dits “adultes” sur Wii U, dès le lancement

Le line-up de lancement est très varié, et le plus gros de l’histoire pour le lancement d’une console Nintendo. 50 titres sont annoncés d’ici mars 2013, et ça va de Pikmin 3 à Batman Arkham City. Les jeux dits “adultes” ne seront donc pas absents, cette fois-ci. Reste à savoir si ce soutien des éditeurs tiendra dans la durée, et si de bons jeux exploiteront vraiment le Gamepad (sinon autant jouer sur Xbox 360 ou PS3, ce sera moins cher).

Enfin sur le plan de la stratégie commerciale, Nintendo dégaine un an avant les autres. Pour des joueurs avides de changement et impatients, la tentation de basculer sur Wii U sans attendre la concurrence peut exister. Ceci dit la dernière fois c’est Microsoft qui avait pris les devants avec la Xbox 360, ce qui ne l’empêche pas d’être aujourd’hui à la traîne par rapport à la Wii et la PS3 (en France en tout cas).

Les points négatifs : pour l’instant, on ne sait pas grand chose sur ce que vont proposer Sony et Microsoft en contre-attaque. S’ils ne font que dans la surenchère graphique, bof. Mais Microsoft a par exemple déjà évoqué l’application Smartglass qui permet d’enrichir les jeux Xbox en affichant et contrôlant autre chose sur un 2ème écran tactile (smartphone, tablette). Tiens ça me rappelle vaguement quelque chose (la différence avec Nintendo c’est toutefois la mise en avant de cette fonctionnalité : le nouveau Gamepad est vendu avec la Wii U et est au coeur du dispositif, alors que Smartglass est juste un truc comme ça, à côté). Microsoft a aussi des cartes à jouer au niveau multi-plateforme console/PC, et intègrera ainsi le concept Xbox Live dans Windows 8.

Un nouveau Super Mario Bros. Bon OK c’est très bien comme jeu, mais est-ce qu’on ne va pas finir par se lasser ?

Deuxième chose qui peut jouer contre Nintendo et causer un faux départ comme celui de la 3DS : en dehors du public de la Wii, les autres joueurs ont maintenant un stock de jeux PS3 ou Xbox 360, et auront donc plutôt tendance à rester sur la même marque pour profiter de la rétro-compatibilité des jeux (sans oublier tous les bénéfices dématérialisés liés soit au compte PSN, soit au compte Xbox Live (réseau d’amis, jeux sans support, succès, etc.), qui seraient pour ainsi dire perdus en cas de changement de marque et donc de réseau).

Sur le plan technique, la console serait juste un peu plus puissante que la PS3 et la Xbox 360 (voir par exemple cet article). Ces puissances sont aujourd’hui largement satisfaisantes – sauf si Sony et Microsoft démontrent avec la prochaine génération et encore plus de puissance que les jeux deviennent vraiment encore meilleurs si on continue d’augmenter (ça va bien s’arrêter un jour, non ?). La Wii U n’a toujours pas de disque dur ; elle est vendue en 2 versions : 8 Go et 32 Go. C’est vite rempli quand on télécharge quelques DLC, jeux et démos. Je pensais être à l’aise avec 150 Go sur ma Xbox 360, mais régulièrement je dois supprimer des choses pour faire de la place…

Enfin, le prix de lancement paraît un peu élevé : pas mal de journalistes tablaient sur un prix maximum admissible de 250€. On est à 300€ pour la console en version 8 Go (le minimum), sans jeu, et 350€ pour la version 32 Go avec un jeu (Nintendo Land).

En tout cas, bonne chance à Nintendo pour reconquérir le public perdu à cause de la période Wii. En ce qui me concerne je ne suis pas encore totalement convaincu. Cec dit j’étais encore moins convaincu par la 3DS à son lancement, mais finalement elle s’en sort aujourd’hui pas mal (surtout grâce à l’énorme baisse de prix, à mon avis…).

Affaire à suivre avec attention en 2013, donc.

 

Vu comme ça, ça pourrait être sympa. A condition que la visée soit aussi précise qu’avec une manette classique (donc pas comme une Wiimote ou un Kinect), et que ce ne soit pas fatiguant à la longue de tenir le Gamepad à bout de bras…

Le line-up annoncé jusqu’en mars 2013 (source jeux-video.com)

2K Sports

505 Games

Activision

Capcom

D3 Publisher

Disney

Electronic Arts

Frozenbyte

Gaijin

Majesco

Maximum Games

Namco Bandai

Nintendo

Sega

Shin’en

Tecmo Koei

THQ

Two Tribes

Ubisoft

Warner Bros.

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.