Guerre des consoles de salon 2013 : quel choix pour le jeu vidéo familial ? (1/2)

Voilà, on y est. Après l’affrontement commencé en 2005 avec la Xbox 360 de Microsoft, suivie par la Wii et la PS3, la nouvelle campagne de la guerre des consoles est engagée, avec la sortie imminente de la Xbox One et de la PS4 (respectivement les 22 et 29 novembre), un an après la Wii U de Nintendo.

Chaque console cible un public différent, même si Sony et Microsoft ont une zone de recouvrement assez forte. Alors quel est le meilleur choix pour du jeu vidéo familial ?

Je précise avant de commencer les présentations des 3 consoles ce que j’entends par jeu vidéo familial. Pour pas mal de monde dans l’obscur milieu des non-joueurs, le jeu vidéo familial c’est le jeu vidéo pour enfants, c’est Léa Passion Cheval, c’est  autrement dit celui qui s’adresse à un jeune public, mais pas vraiment aux autres. Un peu comme si on considérait Petit Ours Brun comme un dessin animé familial.

La console familiale ultime devrait accueillir tout le monde. De même qu’un lecteur DVD familial permet de lire un DVD de Scarface aussi bien qu’un DVD du Roi Lion.

A mon avis (et selon un dictionnaire), le jeu vidéo familial est le jeu vidéo qui s’adresse à toute la famille. Donc en matière de consoles, la question est de savoir laquelle peut accueillir le plus large spectre de jeux en fonction des publics qu’ils ciblent. La console familiale doit accueillir à la fois du jeu de kart rigolo, du Assassin’s Creed historique et sanglant, du jeu de danse pour faire la fête, et de l’action-aventure pour tous les âges comme les jeux Lego.

Voilà pour les hypothèses de départ utilisées pour la démonstration.

Je précise que je n’entre pas dans les détails techniques parce qu’on s’en fout, mais si voulez, il y a ici un tableau comparatif très bien fait.

Passons aux trois challengers.

La Wii U : opération “mature audience” ratée…

Avec Nintendo aucun risque de passer à côté des jeux adaptés à toute la famille comme Mario Kart, Zelda et autres. Le problème qui s’est posé sur Wii était à éviter par Nintendo avec la Wii U : l’absence des gros titres visant un public plus âgé, comme les jeux RockStar (GTA, Red Dead Redemption…), les blockbusters EA ou Ubisoft comme Assassin’s Creed ou Mass Effect, etc. Les jeux qui ont marqué les années 2005-2010 étaient sur toutes les consoles de salon, sauf celle de Nintendo…

Mass Effect 3, un des rares jeux adultes que la Wii U accueille (et accueillera)

Le line-up de lancement de la Wii U laissait espérer que Nintendo avait enfin réussi à faire venir les gros éditeurs tiers propriétaires des principales licences ados/adultes : Mass Effect 3 ou Assassin’s Creed 3 étaient présents au lancement de la console.

Malheureusement, un an après, le soufflé est retombé.

Les grosses sorties AAA de fin 2013 que sont Assassin’s Creed 4, GTA 5 et Watch_Dogs ne sortiront pas sur Wii. Bethesda, développeur de Skyrim, un des jeux les plus encensés de 2012, explique dans un entretien avec Eurogamer que Nintendo s’est à nouveau planté avec les gros éditeurs tiers, en ne discutant pas assez avec eux au moment de la conception de la console. Pour Bethesda et d’autres (EA a abandonné la Wii U), il ne faut pas acheter une Wii U si on veut jouer à des jeux autres que ceux qui sont sortis jusqu’à présent, ou aux futurs gros titres made in Nintendo, qui sont certes alléchants (Mario Kart, Zelda, Super Smash Bros…), mais ne suffisent pas forcément à convaincre si on cherche une console qui balaie tout le spectre des jeux vidéo.

Deuxième problème de la Wii U : le concept du GamePad n’a pas aussi bien fonctionné que celui de la Wiimote. Alors que la Wiimote avait clairement séduit, le GamePad laisse encore pas mal de monde dubitatif et risque fort de rester un gadget encombrant (et coûteux), au même titre que la 3D sur la 3DS. Nintendo lui-même ne l’utilise pas pour sa killer-app Mario Kart, où le Gamepad servira uniquement à voir la carte du circuit et à klaxonner…

Finalement, les seuls arguments qui restent en faveur de la Wii U – et qui sont les mêmes que la Wii à son époque – sont son prix inférieur à celui des deux concurrentes, et les jeux Mario/Zelda. La Wii U est donc un bon choix uniquement si les utilisateurs ne sont que des enfants, ou des joueurs qui ne sont pas intéressés par les jeux d’action/aventure/RPG pour adultes (ou qui jouent à ces jeux sur PC).

Paradoxalement (si on se fie à l’image que Nintendo cherche à donner), la Wii U n’est en tout cas pas une bonne console familiale.

La PS4 : la console pour gamers

C’est en tout cas comme ça que Sony la présente. Techniquement, la PS4 et la Xbox One seront assez proches. La seule vraie différence technique significative sera finalement la présence de Kinect comme périphérique obligatoire de la Xbox One, rendant la PS4 plus économique (100€ moins cher au lancement). En combinant cette différence de prix avec le fait que la PS3 est plus présente en France que la Xbox 360, et en ajoutant la communication catastrophique de Microsoft autour du lancement de la Xbox One, on imagine facilement que la PS4 se vendra plus en France – en tout cas au lancement.

On ne sait pas encore grand chose d’autre, personne n’ayant pu tester ni la PS4 ni la Xbox One à ce jour. En revanche on sait déjà qu’en dehors des quelques exclusivités qui leurs sont propres, et sauf accident, les deux consoles accueilleront tous les gros titres à venir pour les prochaines années. On sait aussi que (malheureusement) ni la PS4 ni la Xbox One n’accueilleront les gros titres Nintendo, et ça c’est bien dommage, parce que bon, Mario Kart quoi.

C’est donc sur les jeux exclusifs que se fera la différence.

La Xbox One : Kinect 2 obligatoire, un pari risqué pour Microsoft

Microsoft tente de combiner les 2 stratégies : celle de Sony avec l’augmentation des performances techniques, et celle de Nintendo avec l’ajout d’un contrôleur différent fourni avec toutes les consoles.

Kinect 2 étant vendu dans tous les packs, ce n’est plus un accessoire (contrairement à la caméra de la PS4, vendue en option) : les développeurs savent que tout possesseur de Xbox One possède forcément le capteur.

Ce qui peut les amener à développer davantage de jeux utilisant Kinect. On peut espérer (sans être convaincus à ce stade) que cet avantage économique combiné avec les améliorations techniques apportées à ce nouveau capteur permettront d’aller plus loin que le côté gadget du premier Kinect. Microsoft prend donc un risque, puisque ce choix l’empêche de vendre la console au même prix que la PS4. Et 100€ d’écart, c’est pas négligeable. Mais si ça marche, alors la Xbox One pourrait obtenir un sérieux avantage pour la conquête du public familial.

PS4 Vs. Xbox One : les jeux feront la différence

A partir du moment où les deux consoles se valent à peu près sur le plan technique, Kinect mis à part, ce qui permettra de savoir laquelle est la plus familiale, ce sera les jeux. On sait qu’au niveau des jeux adultes, ce sera à peu près équivalent. Il faut donc regarder les jeux pour enfants et les jeux multi-âges. Ce que je ferai bientôt (quel suspense) dans un autre article – à partir des indices donnés par le line-up de lancement et des annonces déjà faites pour la suite.

[mise à jour 18/09/13 : publication de l’article Xbox One Vs. PS4 : les jeux tous publics au lancement]

Mais au fait : et la PS3, la Xbox 360 et la Wii ?

En attendant que la PS4 et la Xbox One soient installéee, qu’on voit à peu près les types de jeux qui sortent sur l’une et l’autre, et que les prix baissent un peu, n’oublions pas la PS3 et la Xbox 360.

Un responsable de Microsoft a récemment déclaré que la Xbox 360 serait soutenue pendant encore 3 ans, soit jusqu’en 2016 (pas mal pour une console sortie en 2005). La sortie des nouvelles consoles amène mécaniquement une baisse de prix sur les anciennes, et il y a déjà de très bonnes affaires à faire que ce soit avec la PS3 ou avec la 360. L’effet braderie devrait s’accentuer à l’approche de noël. Le catalogue des deux consoles est très fourni, avec des jeux pour tous les âges, et c’est peut-être finalement ici qu’il faut chercher la meilleure console familiale en 2013, si le budget est un peu serré mais qu’on cherche quelque chose pour toute la famille.

La PS3 Slim et la Xbox 360 nues sont actuellement vendues à moins de 200€ (avantage contenu/prix pour la Xbox 360 qui pour le prix inclut un disque dur de 250 Go, contre 12 Go pour la PS3). A ce stade, pour quelqu’un qui démarrerait maintenant sur console, je pense qu’il faut éviter les packs, devenus peu intéressants compte tenu du prix atteint par la plupart des meilleurs jeux de ces dernières années. Mieux vaut prendre une Xbox 360 nue et 1 ou 2 jeux à 20-30€ qu’on choisit réellement !

De son côté, Nintendo cherche aussi à maintenir la Wii en vie, notamment avec la Wii Mini à 100€. Attention toutefois, la Wii est vraiment en fin de vie (pas de Skylanders 3 ou Disney Infinity sur Wii, mais uniquement sur Wii U), elle est techniquement très loin derrière maintenant (surtout sur télé HD), alors qu’il y a encore largement de quoi s’occuper avec la PS3 et la Xbox 360, et de gros titres qui continuent de sortir cette année et l’année prochaine.

Récap des 6 consoles de salon disponibles (ou presque) et de leurs prix

Prix Amazon relevés le 15 septembre 2013, pour les prix actualisés cliquer sur les liens.

  • Wii Mini – 99€. En fin de vie, mais en prenant Mario Kart à 40€, ça peut être sympa pour des enfants en dessous de 8-9 ans.
  • Wii U – 269€. Malheureusement l’élargissement de la pyramide des âges tenté par Nintendo a échoué, donc cette console s’adresse aussi à de jeunes joueurs ou des joueurs console occasionnels.
  • Xbox 360 – 189€. Un très gros catalogue pour tous les âges, donc il ne manque finalement que les quelques exclusivités Nintendo.
  • PS3 – 189€. Même chose pour la Xbox 360. Attention console sans disque dur.
  • Xbox One – 499€. Inclut Kinect 2 avec chaque console, ce qui ouvre la voie à beaucoup plus de jeux basés sur la capture de mouvements sans manette. Mais du coup c’est un peu cher au lancement.
  • PS4 – 399€. Moins cher que la Xbox One, techniquement équivalent, mais reste sur une seule voie, celle de la manette classique.

3 réponses

  1. Nidhogg dit :

    La tendance actuelle se fait en faveur de la PS4, et il faut dire que la communication plus que douteuse à l’E3 de Microsoft y a été pour beaucoup! Après, tout se joue sur les exclusivités de chaque console…

    Pour la WiiU… ça a été un magnifique pétard mouillé avec l’abandon des éditeurs Tiers! Après, c’est du Nintendo, on adhère ou non.

    • Stéfan dit :

      Si on se fie aux discussions sur internet, effectivement la PS4 a l’avantage, en tout cas vu de France. Je ne suis pas sûr que ça se vérifie dans les ventes aux Etats-Unis, où la Xbox 360 est plus répandue que la PS3. Les gens ont tendance à rester sur la même marque. Au Japon, la PS4 gagnera certainement la bataille. Si on regarde les exclus par contre, je pense que la Xbox One a objectivement un léger avantage, que Microsoft a gâché avec sa communication calamiteuse sur les histoires de connection internet et de non revente de jeux. La mauvaise image de Kinect auprès des joueurs, qui dominent les forums et magazines de jeux vidéo, joue aussi dans cette victoire de buzz positif pour la PS4.

      Concernant les jeux Nintendo, perso j’adore, Mario Kart, Zelda, les Super Mario, Pikmin, Super Smash Bros, tout ceci est excellent. A vrai dire je rêve que Nintendo arrête de faire des consoles (de salon en tout cas, en portable c’est différent) et se concentre sur les jeux, en les rendant disponibles sur les autres consoles – comme Sega l’avait fait en son temps après le bide de la Saturn. Pour qu’enfin on puisse jouer à Mario Kart sur Playstation, Xbox ou PC !

  2. Nidhogg dit :

    Oui j’avoue que c’est dommageable de devoir acheter une console Nintendo pour jouer aux jeux Nintendo mais bon… c’est le deal 😀

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.