Skylanders Swap Force Vs. Disney Infinity : que choisir pour noël 2013 ?

Il y a quelques mois, je ne donnais pas cher de la peau de la série Skylanders, suite à l’annonce de Disney Infinity qui reprenait le concept du jeu vidéo augmenté par des figurines, et ajoutait deux ingrédients potentiellement mortels : les personnages Disney et un mode de jeu libre, le coffre à jouets, présenté comme un croisement entre Minecraft et Little Big Planet. De son côté, Skylanders changeait de développeur, et le troisième épisode, Skylanders Swap Force, proposait pour principale nouveauté des figurines coupées en 2 moitiés, pouvant être réagencées comme on veut ; une idée sympatoche mais qui sentait un peu le fond de tiroir du concept des figurines, et pas de réelle nouveauté prévue pour le jeu vidéo en lui-même.

Mais depuis ces annonces, la malédiction des jeux vidéo à licence de films et dessins animés semble avoir de nouveau sévi et frappé ce Disney Infinity. Certes, ce n’est pas une horreur infâme comme le sont trop de jeux tirés de personnages et univers ciné/télé. Mais la critique est globalement tiède, et malgré certains tests positifs, plusieurs avis concordants soulignent des problèmes de gameplay et des mondes finalement assez pauvres. Et certains choix de Disney (limitation des personnages utilisés dans chaque monde) renforcent le côté contrainte des figurines, au lieu de renforcer leur côté fun. Personnellement j’ai annulé ma précommande pourtant passée en février dernier, et j’attends maintenant de voir ce que tout ça va donner.

Conseil : ne pas acheter Disney Infinity à sa sortie, et attendre fin octobre pour pouvoir comparer avec Skylanders 3

Je ne doute pas que Disney Infinity se vendra bien malgré tout : bonne place dans les magasins de jouets et grandes surfaces, grosse artillerie promo Disney derrière, sortie bien placée 3 mois avant noël… Il est évident que les parents qui ne s’intéressent pas spécialement aux jeux vidéo ne vont pas se poser beaucoup de question au moment des choix, ni chercher à aider à faire le meilleur choix.

Mais si on préfère que nos enfants jouent avec des jeux vidéo bien conçus, avec du contenu intéressant, un certain soin apporté à la finition, un gameplay bien pensé, alors peut-être faut-il ne pas enterrer trop vite le troisième épisode de Skylanders, dans la catégorie (très fermée) des jeux vidéo à figurines. Si le jeu est bon (au moins comme l’étaient les deux premiers, voire mieux cf. les points à améliorer), alors ça reste peut-être un meilleur choix que Disney Infinity.

Voici un petit bilan des points forts et points faibles de chacun des deux jeux. Attention, contrairement à Disney Infinity, Skylanders 3 n’est pas encore sorti aux Etats-Unis, donc aucun test basé sur le jeu final n’est disponible pour l’instant.

Disney Infinity : un énorme potentiel, mal exploité ?

  • Les personnages Disney : à double tranchant car les choix qui ont été faits ne sont pas (que) les plus populaires et transgénérationnels (très orienté films récents type Pirates des Caraïbes et Lone Ranger, ou films Pixar). Je suppose que Disney a préféré en garder sous le capot pour ne pas cramer tous ses plus précieux atouts sur un même jeu…
  • Bouh comme c’est vilain : pas de mode coop dans le pack de démarrage, obligation d’acheter au moins une 2ème figurine pour chacun des 3 mondes (!). Le pack de démarrage pour 2 joueurs coûte donc environ 30€ de plus que le pack de démarrage pour 1 joueur. Pas très family-friendly ça.
  • L’idée de proposer des types de jeux vidéo différents suivant les univers Disney (aventure dans Pirates des Caraïbes, beat-em-all dans Les Indestructibles, etc.) est sympa, mais d’après les tests ce concept est confronté aux limites des contrôles des personnages et du moteur du jeu, qui étant universels, ne sont très bons sur aucun des types de jeu proposés.
  • Le mode coffre à jouets, prometteur sur le papier, ne semble pas convaincre beaucoup de testeurs, car compliqué à utiliser pour créer des choses vraiment intéressantes.
  • Plusieurs testeurs dénoncent des bugs dans le jeu. Ce n’est pas bon du tout pour un jeu joué par des enfants…

Skylanders Swap Force : la continuité

  • Pas besoin de tout racheter : rétrocompatibilité avec toutes les figurines Skylanders et Skylanders Giants (par contre le portail change)
  • La formule du jeu vidéo Skylanders est connue et efficace, même si elle ne révolutionne pas le genre et peut paraître simpliste et lassante pour des joueurs habitués aux jeux d’action-aventure
  • L’idée des figurines recomposables : pas trop mal, à condition que ça ne génère pas trop de nouvelles obligations d’achats pour profiter de tout le jeu
  • Continuité avec les deux précédents Skylanders : les enfants ne repartent pas de zéro, ils retrouvent l’histoire commencée dans Skylanders en 2011, ils jouent avec leurs Skylanders déjà amenés au niveau 10 et au delà, etc.
  • Contrairement à Disney Infinity, Skylanders Swap Force est annoncé sur les consoles next-gen PS4 et Xbox One, et sera donc un des rares jeux familiaux dispo au lancement de ces consoles (perdu au milieu d’une pléthore de PEGI18 : Titanfall, Assassin’s Creed 4, Watch_Dogs, etc.)

Rappel des prix et dates de sortie

Disney Infinity sort en France le 19 septembre et part donc avec un mois d’avance sur son adversaire. Prix du pack de démarrage : environ 60€ sur Wii, Wii U et 3DS ; 70€ sur Xbox 360 et PS3.

Skylanders SWAP Force sort en France le 18 octobre. Prix du pack de démarrage : environ 70€ sur Wii et 3DS ; 75€ sur Wii U, Xbox 360 et PS3 ; 100€ sur Xbox One et PS4 (mais je pense que c’est un prix d’attente affiché par Amazon en attendant le prix officiel).

10 réponses

  1. Nidhogg dit :

    Ouais enfin Skylanders… n’innove pas ou presque pas depuis le 1er épisode… et ça… c’est gonflant!
    Pour comparer:

    Pour la jouabilité: Disney infinity semble avoir pas mal de défaut mais je veux pas être méchant mais la jouabilité de Skylanders (1er épisode) n’était pas du tout révolutionnaire hein… on ne peut sauter que depuis Swap Force!!! Les touches de Spyro’s Adventure se limitait à… attaquer, voler & utiliser alors bon… tout est dit.

    Pour la coopération, j’avoue que c’est exagéré le principe d’acheter une nouvelle figurine pour jouer à 2 joueurs même si le mode toy box peut se jouer à 2 (puisque qu’il n’y a pas de limitations des mondes).

    Pour les figurines, changer le haut et le bas des figurines… mouais, je ne suis pas convaincu, par contre pour Infinity, ne mettre que pour le lancement des figurines de films Pixar mais ne pas mettre de classiques (au moins une sérieux!) ou d’autres (Duck Tales [picsou, donald,…], Mickey [même si il arrive plus tard, il n’a pas d’aventures!), pluto, le roi lion,…), c’est vraiment abusé!

    La toy box est un atout indéniable et la difficulté élevée à la création, ça me semble normale… Allez faire un bon niveau de Little Big Planet 2 en quelques heures… ça m’étonnerait bien!

    D’autres part je trouve qu’il y a vraiment un paradoxe important entre les tests francophones et les tes anglophones… est-ce à cause du retard exclusivement appliqué à la France. Je sais pas mais c’est curieux.

    Bref, mon choix se tournera vers Disney Infinity qui, lorsqu’on va sur les forums, semble contenter pleinement les joueurs et notamment les enfants. Il a des défauts, c’est indéniable mais Skylanders, à l’opposé ne montre aucune valeur ajoutée ou argument tranchant pour acheter l’épisode. De plus, il faut acheter le pack de démarrage donc plein pot contrairement à Giant :/

    Ca ne reste que mon avis subjectif bien entendu 😉

  2. Nidhogg dit :

    Ah si, je tenais à préciser une chose… je trouve que le mode Toy Box souffre d’un problème….
    Il n’a pas l’option “Bouche Magique” que l’on retrouve dans LBP qui permet de faire parler (via des talkbox comme dans zelda ou Final Fantasy par exemple) les personnages (NPC) dans notre aventure!
    Après je ne crois pas non plus que l’on peut mettre des objectifs comme “élimine ennemi UN, va au point A puis tue ennemi DEUX pour que la porte s’ouvre et que tu ailles au point B, etc…
    C’est surtout cette absence de pouvoir scénariser ses aventures en mode Toy Box qui va me perturber… :/

  3. Stéfan dit :

    A vrai dire sans avoir tester ni Infinity ni Skylanders 3, je ne peux pas te donner tort. Les deux ont des atouts et des points faibles. Pour Skylanders on sait à peu près à quoi on peut s’attendre. Pour Disney Infinity c’est l’inconnu, et à part les tests qui font le grand écart, on n’a pour l’instant aucun moyen de vraiment savoir si ça vaut le coup.
    Le problème avec les testeurs de jeux vidéo c’est que quand c’est du jeu “orienté enfants”, ils sont un peu paumés, tous ne sont pas capables de se mettre à la place du public visé par le jeu. Ce qui donne des notes pas toujours fiables, soit trop élevées (“j’ai trouvé ce jeu merdique mais pour un enfant je pense que c’est génial”) soit trop faibles (“ce jeu n’est pas assez complexe pour moi adulte de 30 ans donc c’est nul”).

    Concernant le Toy Box, je pense que son intérêt dépend de la taille et de la sociologie de la communauté des joueurs. Si Infinity séduit beaucoup de monde et pas uniquement des enfants, alors il peut y avoir des créations vraiment intéressantes à télécharger. Par contre si le jeu marche moyen et/ou qu’il n’intéresse que les enfants, alors faut pas espérer trouver des trucs géniaux à récupérer…

  4. Nidhogg dit :

    Bah je pense que Disney Infinity, la Toy Box est complexe pour un enfant mais n’apporte pas non plus assez de possibilités pour qu’un adulte s’y intéresse! La force d’un LBP est de pouvoir créer une histoire à part entière ce que ne permet pas Disney Infinity, cela ressemble plus à un bac à sable pour tu t’amuses sans but précis.
    Ils vont devoir ajouter des possibilités pour que des adultes produisent des vrais histoires qui rallongeront de manière significatives la durée de vie et l’expérience de jeu.
    Pour Skylanders, terrain conquis mais il faut racheter le pack complet avec portail, etc… compliqué

    Pour ma part, je pense que je vais succomber à Disney Infinity car même si avec la Toy Box, on peut juste créer un monde où on peut aller d’un point A à un point B en éliminant des ennemis, ça me convient pour créer des niveaux pour mes enfants. Surtout si un jour il sortent un monde de Duck Tales ou Le Roi Lion… je craque le portefeuille 😀

    • Stéfan dit :

      Le problème c’est que je suis assez sceptique sur les possibilités réelles d”évolution de Disney Infinity au delà de ce qui est présent au lancement. Le jeu ne pourra pas être fortement modifié par des patchs, car certaines plateformes sur lesquelles il est vendu ne s’y prêtent pas (Wii U et 3DS). Je ne crois pas à une refonte significative du Toy Box.
      Sur l’ajout de mondes, j’espère qu’il y aura de grosses surprises. Le problème là encore est que tout le contenu qui sera ajouté par la suite est déjà sur le disque. On est pas du tout sur un mode de fonctionnement type MMO où les développeurs peuvent ajouter du contenu à l’infini et continuer à en créer une fois le jeu sorti.

      Disney Infinity reste tentant, mais beaucoup moins qu’il y a quelques mois quand on en savait moins.
      Je pense que ce dont on rêve tous pour que le jeu ne soit pas juste “bon” mais excellent ne pourra maintenant voir le jour que dans un Disney Infinity 2…

  5. Nidhogg dit :

    Ah bah c’est sur que niveau évolution… en même temps… la Wii U et la 3DS sont tout de même boudée par les éditeurs tiers… quoi qu’on en dise! :/

  6. Bibou dit :

    Je trouve perso que disney infinity est beaucoup mien pour diverse raison comme le niveau toy box qui permet au enfant de crée leur propre monde
    Et ses figurine vraiment belle .
    Mais bon n oublions pas que skylanders plaît beaucoup mais je trouve que dans skylanders il n y pas assez de niveau qui se limitent à 18 niveau j ai faîs le calcule le nombre de niveau qu il y a dans skylanders est équivalent aux niveau qu on débloqué avec une seule figurine Disney infinity mais surtout le prix d une figurine swap force qui est à 15€ déposent le prix de Disney infinity mais aussi ses le 3 eme volet skylanders et il n ont amélioré que les figurine rien aux jeu quand on a les 3 au commence à se lasser

    • Stéfan dit :

      Merci pour cet avis. Le mode toybox est en effet le truc vraiment attirant dans Disney Infinity qui n’existe pas dans Skylanders ; mais est-ce qu’il est vraiment utilisable par des enfants ? Les vidéos que j’ai vues montrent qu’il faut pas mal de patience et de précision pour s’en servir, se repérer dans les menus, dans l’espace, etc.

      Sur le nombre de niveaux, pour moi ce n’est pas un critère : tout d’abord, un niveau peut durer 20 minutes dans un jeu et 1h dans un autre jeu. Ensuite, à durée équivalente, il faut évaluer la quantité de fun qu’on en retire. Or de tous les tests que j’ai lus, on retient que Disney Infinity est moins amusant, à cause d’une moins bonne finition du gameplay.

      E. (G8) aura Skylanders 3 à Noël donc je pourrai voir ce qu’il en est réellement. Quant à Disney Infinity, j’ai gagné un exemplaire dans un concours Microsoft il y a presque 2 mois, j’attends toujours mon colis… Je pourrai alors fournir un avis plus circonstancié.

  7. Virginie dit :

    Voici mon test de Maman, sur Le Blog d’une Maman (im)Parfaite, entre Skylanders et Disney Infinity, je vous dis tout pour mieux choisir !

    http://blogdesmamans.blogspot.fr/2014/11/skylanders-ou-dinsey-infinity-mon-test.html

    • Stéfan dit :

      Bonjour Virginie, merci pour le lien. J’ai apporté quelques précisions en commentaire sur ton blog (et en copie ci-dessous).

      On est d’accord sur la conclusion : même si Disney Infinity a un bonus de sympathie grâce aux persos Disney et Marvel, Skylanders est supérieur, sur le plan des qualités purement ludiques.

      Quelques précisions sur les autres points :

      Skylanders :
      – A partir de Skylanders Swap Force (le 3ème de la série), on peut sauter, c’est d’ailleurs ce qui fait que les 2 premiers épisodes sont plus simples à prendre en main, notamment pour de très jeunes joueurs (autour de 4-5 ans)
      – Il n’est pas obligatoire d’acheter au moins 1 personnage de chaque élément. D’une part on peut profiter de l’essentiel du contenu du jeu avec 1 seul élément, et d’autre part on peut inviter un copain qui a d’autres Skylanders pour débloquer des zones. C’est d’ailleurs un aspect très sympa du jeu (coopération, prêt, échange avec les amis).

      Disney Infinity :
      – je ne vois pas bien la différence entre le mode “aventure” et le mode “quête”. Dans Disney Infinity 1 (je n’ai pas joué au 2), il n’y a que les aventures et la toy box, pas de mode quête.
      – Les armes ne sont fictives que dans certains univers. Dans Pirates des Caraïbes ou Lone Ranger, on a bien des épées et des pistolets. (ça ne me dérange pas, mais peut-être que ça peut déranger d’autres parents plus sensibles)

      – La différence de prix n’est pas négligeable si on considère le contenu vidéoludique mis à notre disposition. Dans Skylanders 4, on a un jeu complet pour 60€ : l’aventure principale offre un contenu suffisant. Dans Disney Infinity 2, on a seulement une aventure (correspondant en gros à 1/3 de jeu complet, si on prend comme référence Disney Infinity 1 qui offrait 3 aventures dans le pack de démarrage), il faut donc beaucoup plus rapidement repasser à la caisse.

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.