Super U, le catalogue de noël et l’égalité des sexes – Episode II

Pour la 2ème année consécutive, Super U introduit dans son catalogue de jouets de Noël des photos de filles qui jouent avec des garages de voitures et de garçons qui jouent à la poupée. A vrai dire, c’est assez normal et il n’y a pas de quoi fouetter un renne ; de toute façon les meilleurs jeux c’est les Lego et les jeux vidéo, et qu’on mette une fille ou un garçon sur les photos de 3DS, ça ne surprendra pas vraiment.

Mais là où cette histoire devient rigolote, c’est que l’initiative anticonformiste de Super U excite les mouvements conservateurs de tous poils. Un bon article sur le sujet : Catalogue de Noël : bravo Super U d’horripiler le Printemps Français et les autres réacs.

En bonus, l’objet du pseudo scandale : Catalogue Super U – Super Noël 2013

Et en ultra-bonus, une étude sur l’évolution de la représentation des genres dans les catalogues de jouets depuis les années 1980.

3 réponses

  1. Tahiri dit :

    très bonne initiative. Même si c’est surement plus un coup marketing qu’une réflexion de fond, je trouve ça super bien, on respire.

    • Stéfan dit :

      Je ne suis pas sûr que Super U ait sciemment monté ça dans le but de provoquer, je sais pas, j’ai l’impression que c’est le supermarché gentil à l’ancienne, Super U.

      Après, il est probable qu’ayant constaté les réactions la 1ère année et le buzz généré, ils aient décidé de poursuivre pas uniquement pour le message, mais aussi pour le marketing.

  2. Tahiri dit :

    c’est vrai que le groupe super U est une coopérative, et surement pas aussi carnassier que Carouf ou autres, mais quand je vois le chiffre d’affaire sur Wikipédia (23,209 milliards d’euros par an), je me dis qu’ils font pas ça au hasard. Mais quand bien même, ça contribue à changer un peu les mentalités, c’est cool.

Répondre à Tahiri Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.